Myronae

Le forum a fermé ses portes, merci à tous ceux qui l'ont fait vivre jusqu'à présent. Bonne continuation !!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La vie à Myronae

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Belaam WhiteLeather
Admin
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 11/06/2011

Feuille de personnage
Occupation: Faire ce que bon me semble.
Préférence: Dominateur et c'est pas prêt de changer.
Type de role-play: Chatbox

MessageSujet: La vie à Myronae   Dim 12 Juin - 3:34

- Les maisons sont faites de pierres ou bien de planches de bois épaisses, avec parfois des toits de tuiles. De plein pied ou à étages, avec et sans jardin, tout est une question de goût et de moyens.

- Pour confectionner les vêtements, on utilise du coton, du lin, de la soie, ou du cuir. Chacun porte ce qui lui plait: chemise, pantalon, kimono, veste, chaussures, etc... Vu le retour en arrière, les tenues restent cependant très classique et uniquement embellie par quelques broderies. (Pas de t-shirt et autres folies du même genre)

- Le climat est tempéré neuf mois sur douze. Janvier et février sont porteurs de la saison sèche où les températures peuvent grimper jusqu'à quarante degrés. A cette période, la consommation d'eau est restreinte en ville. Mars, quant à lui, est surnommé le mois de la pluie. Elle ne s'arrête jamais et, capricieuse, peut devenir violente durant quelques minutes ou quelques heures.

- Trois dates sont à retenir dans le calendrier:

Le 3 avril célèbre la fin de la saison de la pluie. Il est de coutume que, le soir, les hommes se retrouvent au centre de la ville pour festoyer durant un banquet. L'alcool coule en général à flot, la musique égaie les cœurs et les plats sont servis par le personnel des auberges. A l'aube, les plus enhardis vont déposer des fleurs sur le lit de la rivière pour remercier la pluie d'avoir rempli les réserves d'eau.

Le 16 juillet est un jour férié. En hommage à la déesse, une procession part de la mairie pour aller jusqu'au square. Des présents (fleurs, aliments, ou autres) sont déposés au pied de la statut la représentant. Tout cela dans l'espoir de rentrer à nouveau dans ses bonnes grâces et que les rires des enfants puissent un jour résonner à nouveau.

Le 6 octobre est une nuit particulière, durant laquelle la fertilité de la déesse est fêtée. Tous les célibataires qui le souhaitent se retrouvent au lac du dragon bleu. Des bougies ont été placées un peu partout pour tamiser l'ambiance, des tonneaux de vin laissés pour s'enivrer, quelques fruits pour grignoter. Chacun cherche un partenaire avec lequel il pourra passer un pur moment de plaisir physique. Peu importe que ce soit sur place ou dans un endroit un peu moins découvert.

- Pas d'électricité, seules les bougies peuvent vous éclairer dans la nuit. Pas d'eau courante non plus, les bains se font dans la rivière ou au lac. Inutile de se chauffer, même durant la saison des pluies il fait suffisamment chaud.

La nourriture se stocke dans un garde-manger, se fait cuir dans la cheminée, sur un poêle ou dans un four à bois. Les ressources permettent de pouvoir consommer poulet, faon, pomme de terre et autres variantes. Oubliez les hamburgers, les pâtes ou le ketchup.

- La monnaie ici est le cru, prononcé crou. Il n'y a pas de billets mais des pièces de: 1; 2; 5; 10; 50 et 100. Il arrive parfois entre les gens de faire du troc.

- On ne croit pas à toutes ces légendes sur des créatures fantastiques qui auraient été aperçues par certains, encore des histoires racontées par des ivrognes. Ici il y a donc les sceptiques et ceux qui ont vu mais qui se taisent.

- Un profond respect et de l'entre-aide, voilà ce que le maire tente de conserver. Il arrive hélas que ce ne soit pas toujours le cas et que cela tourne en règlement de compte. Notez que cela reste très rare.

- Toutes les nationalités de l'ancien monde sont réunies ici.

- Chaque nouvelle humain est créé par l'arbre sacré et relâché lorsqu'il atteint sa maturité, qui est de dix-huit années. (Idée original d'Erwin Moonwine)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://myronae.forumgratuit.org
 
La vie à Myronae
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Myronae :: Au commencement :: Ce qu'il faut savoir :: Les chroniques de la nature-
Sauter vers:  
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit